Conférences

 ECHANGES & REFLEXIONS 

Nourrir votre réflexion, répondre à vos interrogations ou faciliter votre veille d’informations... 
Vrac Tech l’unique salon dédié à toutes les solutions de gestion du vrac pour toutes les industries, a organisé une vingtaine de conférences, animées par des intervenants de qualité, des experts de leur domaine !

 

 

PROGRAMME 

 

Mardi 28 Novembre 2023

-- Matinée « Les nouveaux enjeux environnementaux autour du vrac industriel »
Quelles solutions à mettre en œuvre avec les industriels du vrac pour économiser l’eau et développer sa réutilisation ? Quels sont les dispositifs d’aide à la décarbonation ? Comment mener une réflexion sur la recyclabilité des matériaux ? Face à ces défis cruciaux, il est essentiel de repenser les modèles économique et productif, en agissant dès maintenant. 

09H50 - 10H50
« Sobriété sur la ressource en eau dans le secteur économique à l’horizon 2030 : Quelle trajectoire prendre et comment ? »
Table ronde organisée par Thierry Vatin, Directeur Général de l'Agence de l'Eau Artois Picardie 
Présentation de solutions mises en œuvre avec les industriels pour économiser l’eau et développer sa réutilisation et éclairage sur les propositions d’actions de l’agence de l’eau pour donner suite au « Plan Eau » présenté par le gouvernement en mars dernier.
11H35 - 12H15
« Vers une démarche plus vertueuse sur le cycle de vie des équipements de stockage en matériaux composites » 

Gaël Cheval, Directeur général associé, ROUSSEAU SAS 
Stockage du Vrac : Retour d’expérience du constructeur français de silos et cuves, PME industrielles, qui œuvre à faire progresser sa performance environnementale, de la conception à l’installation de ses produits

 

12H30 
Remise des Prix CONCOURS VRAC TECH INNOVATION

-- Après-Midi

14H00 - 15H00
« Atex et risques électrostatiques »
Analyse et démonstration de Jean Nugel, Expert électrostatique, TÜV SÜD Schweiz AG
Les points suivants seront abordés lors de la présentation :
•Description des paramètres nécessaires pour générer une explosion à l’aide de démonstrations. 
•Risques électrostatiques et risque d’explosion :
-Apparition d’une décharge
-Les différents types de décharges électrostatiques
-Les moyens de suppressions « Norme ATEX (ATmosphèreEXplosive) » 
15H15 - 16H15
« Cap sur les nouveaux matériaux et l'économie circulaire ! »
Nassim Sebaibi, Responsable de l’Unité de Recherche Builders Lab / Research Unity Manager, Builders École d'ingénieurs - Université de Caen Normandie
L’économie circulaire est à ce jour une préoccupation mondiale de toutes les industries y compris celle du bâtiment et TP. L’industrie du bâtiment à elle seule se classe au 2è rang après celle du transport avec 25% du total des émissions de CO2, contre 28 % pour les transports. Les énergies consommées dans le secteur du bâtiment représentent 45,8 % du total des énergies, contre 27,7 % pour l'industrie et 23,9 % pour les transports
La réduction de l’impact environnemental des matières premières naturelles constituant le béton s’avère être selon les experts environnementaux, une première solution permettant de réduire l’impact environnemental du béton. Il s’agit de rechercher une solution alternative sans nuire aux propriétés nécessaires à l’usage pour lequel il est destiné par l’intégration de matériaux moins impactant comme les coproduits industriels et les matières premières secondaires. C’est dans ce contexte que s’inscrivent mes travaux de recherche au sein de BUILDERS Ecole d’ingénieurs (Ex ESITC Caen). Ils concernent principalement l’étude de comportement mécanique, physique et durable des composites cimentaires incorporant des matériaux alternatifs aux matières premières.
Parmi les projets du laboratoire :
-VALNET, créer un béton fibré éco-responsable;
-FRESH-ECOPAVERS un pavé qui restitue la fraîcheur du sol en condition de forte chaleur; 
-LIBAROT ou LIant Bas cArbone pour l'infRastructure rOuTière : la mise au point de pavés drainants et rafraichissant à base de coproduits coquilliers 
Pour en savoir plus sur les projets de l’école : https://builders-ingenieurs.fr
 
 
Mercredi 29 Novembre 2023

-- Matinée « Lutte anti-nuisibles et zoom sur les insectes des produits stockés »  
Les insectes des produits stockés (IPS) représentent une problématique majeure avec un impact important pour les entreprises gérant du vrac, sur le plan sanitaire et financier, mais aussi en termes d’image… En partenariat avec Hamelin.info

10h00 - 12h00  
« La lutte anti-nuisibles » en partenariat avec Hamelin.info, premier média digital de la lutte antiparasitaire 

"Analyse et présentation des solutions mises en œuvre dans le cadre de la lutte anti-nuisibles, pour le vrac industriel avec Benoit Cottin et Gilles Marcadé, entomologistes et spécialistes de la lutte anti-parasitaire, la formation et la réalisation d’audits pestcontrol pour l’IAA.

• 10h00  Biologie et écologie des principaux IPS (Insectes des Produits Stockés). L’objectif est de donner les clefs pour reconnaitre les principaux IPS et de voir quelles solutions peuvent être mises en place.

• 10h30 Présentations Izipest, Abiotech et FrigorTec

• 10h45 Démonstration de quelques insectes - Questions

• 11h00 Les pièges connectés dans la lutte contre les rongeurs. Dératisation 2.0. Relativement récents, ces pièges connectés sont en plein essor dans la lutte contre les rongeurs. Malgré la jeunesse de méthode de nombreux dispositifs existent. Venez découvrir les pièges connectés adaptés à votre situation !

• 11h30 Présentation de solutions - Exemples de pièges connectés Ratdown, Armosa, Biocinov, Rentokil 

• 11h45 Questions et échanges 

-- Après-Midi

13H00- 13H45
« Conserver le grain par les temps qui courent : jouer la carte de la maîtrise du refroidissement »
Maud Mathie, Directrice (Sera - Pôle TechniGrain) et Eberhard Froescher (FrigorTec)
A l'heure du changement climatique et de la limitation des matières actives insecticides, tous les organismes stockeurs sont confrontés à une mutation des modes de gestion de la bonne conservation des grains, et, in fine, de leurs qualités.
Conserver les grains nécessite la maîtrise d'un ensemble d'étapes complémentaires. 
Le refroidissement du grain est le cœur de ces étapes. Que connaissons-nous du refroidissement des grains ? quels en sont les enjeux ? où sont les points critiques ? C'est ce que nous allons explorer lors de cette conférence.
14H00- 15H00
« PORT DE LILLE : optimiser la logistique de l'économie circulaire »
Dominique Drapier, Responsable Département Marketing Ports de Lille, et Secrétaire général AFPI (Association Française des Ports Intérieurs)
Le sujet de la logistique et du transport de produits en vrac, est abordé sous l’angle de l‘économie circulaire. Cette nouvelle approche génère en effet des flux de plus en plus massifs de produits en vrac, qui correspondent à des trafics de transit entre les sites de génération de biens à recycler (chantiers industriels, chantiers de rénovation urbaine…) et les sites de valorisation qui vont assurer le recyclage, la transformation ou la destruction ultime de ces biens. Les règlementations devenant sans cesse plus exigeantes dans ce domaine, il ne fait aucun doute que ces trafics seront en forte expansion dans les années qui viennent, et c’est le rôle d’acteurs logistiques comme les ports intérieurs que de pouvoir apporter des solutions pour organiser et optimiser ces flux.
15H15 - 16H00
« Comment réduire les TMS pour favoriser le Bien-être au travail » 
Avec Pôle Santé Travail Métropole Nord
Les troubles musculo squelettiques représentent aujourd’hui la première maladie professionnelle en France et concernent toutes les entreprises. Comment les réduire ? Comment favoriser un meilleur environnement de travail ? Comment adapter l’organisation ? 
Pour répondre à ces questions, un seul interlocuteur : le service de Prévention et Santé au Travail !
En effet, les SPSTI ont pour missions prioritaires de conseiller et d’accompagner les entreprises en prévention primaire afin d’éviter toute altération de la santé de leurs salariés.
A partir d’un exemple concret en industrie, les experts de Pôle Santé Travail présenteront comment ils accompagnent les entreprises, incluant celles traitant du vrac industriel, étape par étape, du premier repérage sur le terrain à l’élaboration conjointe du plan de prévention. 
Jeudi 30 Novembre 2023

-- Matinée «Vrac industriel : Sécurité des Hommes et des machines»
Comment sécuriser le personnel et son outil de production en zones ATEX ? Comment éliminer les risques liés aux convoyeurs et mettre en place un système de management SSE ? Pour y répondre, expertises et retours d’expériences sont au programme de la matinée du jeudi 30 novembre ciblée sur la sécurité des Hommes et des machines. En partenariat avec le journal du vrac.  

               en partenariat avec Le Journal Du Vrac 
• 9H30-10H20                                                       « Comment le MASE peut vous aider à réduire votre accidentologie ? »

Maxime Lommé, délégué régional chez MASE Hauts-de-France 
Présentation du MASE (Manuel d'Amélioration Sécurité des Entreprises), la seule certification SSE mesurant les résultats de ses adhérents en les comparant aux taux des branches. Nous constatons en moyenne chaque année une réduction des accidents d’un facteur 2 à 3 pour nos adhérents par rapport à la moyenne nationale. Que ce soit en fréquence ou en gravité. Si nous traduisons ces taux en nombre d’accidents, cela fait plus de 4000 accidents avec arrêt évités pour les entreprises en 2021. En appréciant l’évolution de l’accidentologie de nos adhérents avec le temps, nous constatons que plus la démarche est mature, moins nos entreprises ont d’accidents. Mais attention, MASE est une démarche qui demande du temps, il faut travailler sur l’humain, sa culture et son organisation. MASE n’est pas un sprint sur 100 mètres, c’est un marathon : « doucement mais surement ! » 

10H30- 11H20
« Sécurité des convoyeurs pour le vrac »
Richard Cleveland, directeur pôle technique et environnement, EVOLIS 
Vous êtes fabricant, intégrateur ou utilisateur ? Ce sujet vous concerne forcément, d’autant que l’actualité bouge ! Les convoyeurs sont des équipements utilisés dans une très grande variété de machines et ensembles de machines pour de multiples usages et marchés. Tout concepteur ou fabricant de convoyeur ainsi que tout type d’intégrateur doit respecter des règles de conception relatives à la sécurité des machines pour attester de la conformité à la réglementation européenne. En Europe, la législation a intégré depuis plusieurs décennies un principe fondamental d’intégration de la sécurité à la conception, ce qui distingue beaucoup les produits européens de ceux fabriqués dans d’autres zones géographiques. Dans le même temps, les normes européennes de sécurité et le marquage CE associé sont reconnus dans de nombreux pays hors Europe. A l’heure de l’adaptation des normes à la nouvelle législation européenne publiée cet été et de travaux de normalisation qui s’internationalisent de plus en plus, en particulier dans le secteur des convoyeurs, il est temps de réunir la grande communauté des convoyeurs pour le vrac pour préparer la future norme EN 620.  Fabricants, intégrateurs et utilisateurs : 
-Quelles sont vos responsabilités ? 
-Quelles actualités récentes et quelles conséquences ?
-Un groupe d’experts Français prend la responsabilité au niveau international et européen des futures exigences relatives à la sécurité des convoyeurs. Vous souhaitez en savoir plus ou le rejoindre ?
11H30- 12H30
« Bien caractériser ses produits et substances pour une évaluation efficace du risque ATEX »
Mickael Stouvenel, Expert à l'Ineris
Une évaluation des risques ATEX utile ne doit pas sous-estimer le risque afin d’assurer une protection suffisante pour les travailleurs, mais ne doit pas non plus le surestimer afin d’éviter la banalisation du risque et éviter les dépenses inutiles. Après la présentation d’un cas concret issu de l’accidentologie, l’Ineris vous propose des pistes qui auraient pu éviter cet accident. En particulier, plusieurs nvx schémas de procédé seront présentés avec pour chacun une explication des caractéristiques spécifiques à vérifier sur le produit pour évaluer le risque ATEX et les barrières de sécurité nécessaires à mettre en œuvre.
-Evaluation des risques sur le procédé
-Caractérisation expérimentale du produit des substances
-Barrières de sécurité

 

revivez dès aujourd'hui les conférences en replay !  

 

accéder aux replays